En réserve

Les réserves, phase immergée de l’iceberg, contient plus de 90% de nos collections. En effet, pour des raisons de conservation et de communication, un musée ne peut mettre en exposition toutes ses collections. Ainsi, l’aménagement d’espaces pour le stockage des collections s’avère indispensable pour la bonne gestion et conservation des collections.
Dans cet espace, non accessible au public, l’équipe des départements recherche et conservation préventive s’attèle à l’étude, l’encodage et le traitement des pièces malades.
Depuis 2013, le musée a franchi une étape importante dans sa politique de gestion des collections en installant au sein de ses murs, des réserves.